Oser la Supervision de Manager | 4 Bonnes Raisons de se Décider !

Faisons avancer le Schmilblick ! La supervision de manager, cela vous dit quelque chose ? Vous êtes gérant, chef d’équipe, responsable de service ? Vous avez la lourde et la passionnante tâche de piloter du personnel ? Sachez que demander de l’aide, obtenir des conseils d’experts en management professionnel est LA clé pour prendre de la hauteur, accroître votre créativité et élever votre niveau de performance. Pour vous convaincre et vous accompagner dans votre réflexion, chez Egeria Conseil, nous vous donnons 4 bonnes raisons d’oser la supervision de manager et de dirigeant. 

1. Supervision professionnelle oui, mais pour qui ? Pourquoi ? 

En tant que manager, vous devez être sur tous les fronts pour assurer dans votre mission. En effet, vous êtes ce lien principal entre vos collaborateurs et votre direction qui se doit d’être à la fois à l’écoute, organisé, créatif, polyvalent, expert dans votre domaine, tout en étant capable d’adopter telle ou telle décision, en gardant ses troupes motivées et bien sûr en leur montrant l’exemple. Vaste tâche. 

Vous vous reconnaissez dans ce portrait ? 

Alors parfois, savoir prendre du recul sur la situation, sur son poste et sur ses ambitions professionnelles peut vous permettre de progresser et d’avancer. Toutefois, faire cette opération en solo tout en étant le plus objectif possible peut être périlleux. C’est pourquoi la supervision de manager existe.

Celle-ci a pour objectif de tester vos idées et de relâcher la pression sans conséquence fâcheuse, de vous libérer de certaines tensions qui s’accumulent au quotidien ; que ce soit vis-à-vis de votre équipe, mais également vis-à-vis de votre hiérarchie. Son but est de vous permettre d’aller plus loin dans votre travail tout en approfondissant vos résultats.

D’après Bernard Radon dans son ouvrage Le coaching des managers : la méthode du dragon, les managers ont le besoin de s’entraîner pour trouver de nouvelles solutions et ainsi pouvoir progresser dans leur domaine. Entre émotions, sentiments, visions des évènements, les dirigeants peuvent être gênés. C’est à ce moment qu’ils rencontrent des obstacles pour appréhender des idées novatrices et les mettre en œuvre. 

Vous vous sentez las ? Ne baissez pas les bras et osez le coaching de manager !

2. Supervision de manager : être guidé pour être encore meilleur

Les différences avec le coaching

En coaching, vous travaillez sur vous, sur votre posture et sur les moyens d’atteindre vos objectifs. Il s’agit d’un travail de fond pour une évolution durable. Le processus s’étale sur plusieurs mois.

La supervision quant à elle est plus souple, même si certains outils sont communs, dans la mesure où vous vous concentrez sur un sujet que vous avez besoin de « craquer ». Il n’y a pas de rythmique définie, puisque l’accompagnement se fait en fonction de vos besoins. Vous pouvez y avoir recours plusieurs fois en quelques jours, puis pas du tout pendant une période longue. L’idée est de vous offrir un sparring-partner à la carte.

Les athlètes du management

Comparé à un athlète de haut niveau par Bernard Radon, un manager peut être considéré comme un athlète du management qui doit atteindre le meilleur niveau de performance. Aussi, lorsque vous avez pris votre poste, vous avez probablement acquis certains principes d’une part lors d’une formation générale où vous y avez appris les bases. D’autre part, en vous faisant votre propre expérience sur le terrain directement. 

Toutefois, avec du recul, vous sentez que vous avez besoin d’approfondir certaines notions, être guidé et conseillé pour vous améliorer dans votre poste. Alors, accordez-vous un instant et réfléchissez aux situations confrontantes sur lesquelles vous souhaiteriez travailler avec votre superviseur. 

Vous avez du mal à vous projeter ? Voici quelques pistes qui pourront vous mettre sur la bonne voie :

  • annoncer des changements à ses équipes ;
  • recadrer un(e) collaborateur(rice) ;
  • tester une prise de parole en public ;
  • répéter avant une négociation ;
  • remonter en énergie ;
  • évacuer son stress ;
  • prendre du recul, de la hauteur, relativiser ;
  • décharger un trop-plein émotionnel ;
  • changer d’angle de vue ;
  • accompagner des situations personnelles compliquées ;
  • challenger ses convictions avant de prendre une décision ;
  • faire les bons choix ;
  • savoir dire non ;
  • redéfinir ses priorités ;
  • etc.

Quoi qu’il en soit, selon Bernard Radon, les managers et les dirigeants doivent être convaincus du coaching eux-mêmes pour terrasser leurs propres dragons ; qu’ils soient internes ou externes. 

3. Accompagnement de manager et de dirigeant : une mission à part entière 

Dans son ouvrage, l’auteur insiste sur cette notion : le coach de manager n’est pas là pour instruire la personne coachée, mais bien pour éveiller son attention. Pour cela, il est nécessaire de lui poser certaines questions : ce qu’il souhaite obtenir ? Que se passe-t-il ? Que peut-il faire dans ce contexte ? Qu’est-ce qu’il pense faire ? 

Aussi, le rôle du superviseur de manager est de lui proposer des repères qui l’aideront à se positionner dans telle conjoncture tout en veillant à élargir son espace de pensée. Il est également un accompagnateur du changement pour lui permettre de franchir les étapes nécessaires à ses mutations. 

En tant que dirigeant, il est possible que vous vous soyez mis des barrières, des obstacles qui sont parfois réels ou bien imaginaires qui vous empêchent d’avancer et de prendre du recul sur la situation actuelle. Là encore, votre allié est votre coach. Le coaching professionnel modifie ainsi la façon dont vous vous percevez, tout en influant instantanément sur votre comportement managérial afin d’élever votre niveau de performance. 

Votre curiosité semble piquée au vif… et si c’était le moment d’oser la supervision de manager ?

4. Oser le coaching de manager et de dirigeant d’Egeria Conseil

Ce que nous vous proposons

Tout ce que nous avons évoqué dans cet article vous rappelle votre situation professionnelle actuelle. Vous avez besoin de trouver des clés, bâtir votre propre vision du management au sein de votre entreprise et auprès de vos équipes. 

C’est pour cela que chez Egeria Conseil, nous vous proposons un processus co-construit entièrement basé sur des entretiens, des exercices pratiques à partir de vécus et d’échanges. Il s’agit d’une collaboration dispensée par des coachs professionnels orientée par des objectifs qui sont définis ensemble dès le départ. 

Nous vous accompagnons pour développer votre potentiel, votre savoir-faire et votre savoir-être pour mieux adapter votre comportement au travail. 

Les outils de coaching et les méthodes utilisées

Afin d’être au plus près de vos attentes et de vos besoins, Egeria Conseil a conçu un accompagnement professionnel individuel et personnalisé. Celui-ci a pour but de vous rendre autonome tout en vous orientant dans une dynamique de changement

Nous utilisons des techniques et des méthodes qui donnent l’occasion d’équilibrer vie professionnelle et vie personnelle à l’aide d’outils tels que la Process Communication Model, la PNL ou encore la roue des domaines de vie. Le programme prévoit des visites inspirantes pour ouvrir votre esprit et retrouver la créativité nécessaire à votre mission.

Enfin, nos experts vous feront travailler sur la gestion des objectifs, des conflits ou des priorités, mais également, sur l’évolution de votre posture vis-à-vis de vos troupes ou de vos collègues managers grâce notamment, au triangle de Karpman, au SWOT, etc.

Vous voilà convaincu et prêt à oser la supervision de manager ? Contactez vite les équipes d’Egeria Conseil ! Elles se feront un plaisir de vous donner toutes les informations dont vous avez besoin pour préparer votre prochain coaching individuel en entreprise. 

Cet article vous a plu ? Ces sujets peuvent vous intéresser :

Découvrez toutes nos thématiques business en vidéo sur notre chaîne YouTube, Egeria Production ! 

Églantine Zabiaux-Trouvé

 

Laisser un commentaire

FORMATION ÉLIGIBLE AU CPF

Découvrez la Process Com Model ®

  • Adopter un langage commun ;
  • Renforcer la cohésion et la collaboration entre les individus ;
  • Favoriser la communication interne et externe ;